Publié le Laisser un commentaire

Comment perdre du poids de manière saine et durable?

wake up and workout slogan on light box among sports equipment

Perdre du poids est l’affaire de tous. En effet nous avons tous été confronté à ce problème un jour dans notre vie ou nous connaissons quelqu’un dans ce cas. Toutefois nous n’avons pas toutes les mêmes objectifs. Certains (es) doivent perdre 1 ou 2 kg pour d’autres c’est un lutte permanente. Les kilos s’accumulent et on a l’impression que c’est un combat perdu d’avance. 4,5,7,10 et plus à perdre c’est stressant.

De plus, la pression sociale ne fait rien pour arranger les choses et parfois on veut que cela aille vite et même très vite. D’où les opérations chirurgicales avec des résultats spectaculaires.

Cependant vouloir perdre du poids de manière rapide est une erreur. Les produits de régime miracle peuvent marcher mais après on reprend le double de ce qu’on a perdu et par la suite cela devient un enfer de perdre ces kilos.

Malheureusement on finit par se résigner en se disant que cela n’est pas possible et que c’est dans nos gènes. Je reconnais qu’il est plus difficile de rester mince si dans sa famille on a des personnes en surpoids ou obèses mais ce n’est pas impossible. Il n’y a pas de fatalité.

Dans mon enfance, j’étais quelqu’un de mince voire très mince et oui ma mère cuisinait pratiquement tout et nous bougions beaucoup. Ce sont les avantages de la vie à la campagne. De plus, venant d’une famille nombreuse et modeste, les portions étaient contrôlées.

Mais tout a changé lorsque je suis parti faire mes études. On mange des choses différentes de sa culture, on se retrouve avec de grandes quantités. Acheter un paquet de 20 biscuits pour une famille de 8 ce n’est pas la même chose quand on se retrouve seul dans sa chambre d’étudiant. Vous voyez de quoi je parle.

Pour faire court et oui j’ai pris du poids et il m’est arrivé un moment de faire du 48. J’ai essayé tous les régimes tendances, les poudres, les gélules, les diététiciens avec la pression de compter les calories. Pourtant ces méthodes ont eu leur effet jusqu’à la prochaine fois. Le fameux effet yoyo.

A mon retour en Martinique, ma mère a pris les choses en main. Sport, alimentation contrôlé. Un vrai sergent. Cela a eu son effet car je pesais 72kg et je faisais 42.

Malgré tous ces efforts j’avais du mal à être en dessous de 72 kg et je commençais à me dire que ce n’était plus possible de perdre du poids. Jusqu’à ma rencontre avec une coach en bien-être en 2018 où j’ai pu avoir une vraie perte de poids. J’ai réussi à perdre 10 kg. Je m’habille en 38 et même 36. C’est d’ailleurs cette rencontre qui m’a poussé à apprendre davantage sur le bien-être et la nutrition.

Il est important de se faire accompagner. N’hésite pas à me contacter https://www.lmea.fr/coaching/si toi aussi tu veux en finir avec ces kilos en trop. Mais soyons honnête, c’est seulement en adoptant une bonne hygiène de vie et en étant régulier que les résultats perdurent. Rien n’est éternel. Pour garder la ligne il faut de la discipline.

Toutefois je partage avec toi 4 clés qui pourront t’aider à atteindre ton objectif.

1. Arrête de vouloir perdre plus de 1 ou 2 kg par semaine

Oui je sais on veut que cela aille vite mais perdre plus de 2 kg par semaine ce n’est pas l’objectif et ce n’est pas évident. Ton objectif doit être de ne pas reprendre de poids et de te maintenir. Il faut savoir que lorsque tu perds 1 kg par semaine tu as manger moins de 3500 calories. Et ce n’est pas rien.

Peut-être en commençant ton programme, tu peux perdre énormément de poids comme moi quand j’ai commencé en 3 semaines, j’ai perdu 7kg. La première semaine avec la détox à base d’une alimentation vivante, j’ai été surprise de constater que j’avais perdu 5 kg. Surprenant n’est-ce pas?

Mais par la suite la différence se faisait sur les vêtements. Les vêtements commençaient à être trop grand. Alors ne te focalise pas uniquement sur les kilos mais sur ton bien-être général. Comment te sens-tu dans tes vêtements? As-tu plus d’énergie? Es-tu moins fatigué? Normalement un bon programme de rééquilibrage alimentaire doit te maintenir en forme.

2. Change ta façon de penser

Détends-toi et sois gentille avec toi-même mais surtout arrête de te comparer aux autres. Les hommes ne perdent pas de la même façon que les femmes ni à la même vitesse. Ne te mets pas la pression.

Parfois penser à autre chose peut aider à perdre du poids donc si tu fais un régime en ce moment, détends toi et essaie d’apprendre une nouvelle chose. Profite de ce moment de « régime » pour découvrir une activité manuelle comme la couture, peinture ou autre.

3. Arrête de te peser tous les jours

Généralement quand on veut perdre du poids, on se pèse tous les jours. C’est une très mauvaise idée. D’un jour à l’autre ton poids peut varier entre 1 et 2kg à cause d’une perte d’eau, d’une alimentation trop salé, déshydratation et même les hormones. Surtout qu’il ne faut pas te peser au moment de ton cycle menstruel.

L’idéal c’est de se peser une fois par semaine et le matin. Il en va de même pour les mensurations.

Il faut savoir que lorsque l’on fait un régime rapide, on perd des muscles mais pas forcément de la graisse alors que l’objectif est de perdre la masse graisseuse.

4. Méfie-toi des choses qui t’empêche de réussir

Le Stress est probablement le plus grand danger qui peut menacer ta perte de poids. Le stress est partout, il vit avec nous, il nous suit partout. On ne peut pas le faire disparaitre mais on peut le gérer et l’empêcher de nous manipuler.

Lorsque l’on fait un régime ou lorsque l’on veut avoir un style de vie sain et que les résultats ne sont pas au rendez-vous, on panique, on stresse. Mais c’est justement cette réaction qui ralentit le processus. Il faut parfois arrêter de se concentrer sur sa perte de poids et comme je l’ai dit précédemment penser à autre chose. Tu verras en te focalisant sur autre chose, les kilos vont s’envoler tout seul.

Pendant cette période de stress, peu ou pas de résultats, va marcher, fais de la relaxation, utilise des huiles essentielles. Simplement fais autre chose. Et cela t’aidera à perdre du poids.

Un faible métabolisme peut te faire perdre ta bataille contre le poids. Tu peux lire notre article sur comment booster ton métabolisme pour perdre du poids. Il y aura des jours où tu mangeras plus de calories que d’autres parce que tu auras craquer (cela ne doit pas être une habitude) cela ne pose pas de problème à condition de rééquilibrer.

Il y a de nouvelles habitudes à intégrer pour garder son objectif et maintenir son poids pour ne pas reprendre mais cela se fera progressivement. Rappelle toi le plus important c’est la régularité.

Je ne sais pas où tu en es en ce moment mais j’espère que ces clés te permettront de croire en ta capacité d’atteindre ton objectif pour changer ta vie.

Bon courage!

Si tu souhaites perdre du poids, dis-nous comment tu traites ton corps et ton esprit pendant cette période?

Publié le Laisser un commentaire

Comment dire stop à la fringale!

La journée était chargée , vous n’en pouvez plus? Votre premier réflexe c’est peut-être de vous jeter sur le premier truc que vous trouvez dans le placard? Avez-vous envie de manger quelque chose de sucré à la fin de la journée ou après une réunion trop longue?

Peut-être à cause de la faim? Il est vrai que les études montrent que cette forte envie soudaine de manger est un moyen pour le corps de montrer que vous êtes déshydratés. Généralement un simple verre d’eau règle le problème. Pourtant nous savons que ce n’est pas toujours le cas.

Manger par envie peut venir d’une cause plus profonde: le STRESS

Nous ne mangeons pas seulement pour satisfaire notre faim mais par désir. Pour beaucoup d’entre nous, la nourriture est une source de confort, de soulagement et même un mécanisme pour faire face au stress ou une expérience négative comme la solitude, la tristesse, l’ennui et la colère.

Qu’est-ce que manger par pulsion ?

Manger par pulsion peut être défini comme « manger sous pression ». La nourriture nous permet de nous sentir bien. Les desserts, les fast-foods et les pizzas…..ce sont les aliments que nous mangeons pour satisfaire la faim émotionnelle.

Quelles sont les principales raisons pour que la nourriture devienne un mécanisme de gestion du stress.

  • Solitude
  • Colère
  • Epuisement
  • Ennui
  • Stress

Etes-vous un mangeur émotionnel?

Il y a des chances que oui, et voici pourquoi?

Est-ce que la nourriture vous permet de vous sentir:

  • Calme et confiant suite à une émotion négative
  • Détendu
  • Fort: vous avez l’impression de bien gérer les choses
  • Bien

Est-ce que manger est votre premier réflexe:

  • Quand vous êtes stressés
  • Quand vous n’avez pas faim mais simplement envie de manger sans raison apparente
  • Quand vous voulez vous récompenser après un effort intense
  • Quand vous voulez manger simplement par plaisir

Si vous répondez oui à la majorité de ces questions, c’est que vous êtes un mangeur émotionnel. Vos émotions dirigent votre faim. Est-ce possible de changer cette habitude? Oui et vous pouvez reprendre le contrôle sur vos émotions et votre attitude par rapport à la nourriture. Pour cela vous devez être capable de reconnaitre la différence entre la nourriture physique et émotionnelle.

Nourriture émotionnelleNourriture Physique
Faim soudaine, besoin urgent de mangerBesoin de manger sans urgence, ne demande pas d’attention particulière cela prouve que vous mangez à des heures régulières
Votre envie de manger se base sur la junk food et le sucre Manger la nourriture nécessaire au corps, ce dont vous avez besoin
Manger sans réfléchirAlimentation consciente
Sensation de n’être jamais rempli même quand l’estomac est plein à craquerManger à satiété
Notre envie est focalisée uniquement sur le goût, la couleur, la textureOn mange quand l’estomac le réclame, le « ventre gargouille »
Sentiment de culpabilité après avoir trop mangéSentiment de satisfaction d’avoir répondu aux besoins du corps

Que pouvez-vous faire quand vous ressentez cette envie soudaine de manger?

Personnellement, quand je ressens la faim je me demande immédiatement à quand remonte mon dernier verre d’eau et combien de verre d’eau j’ai bu aujourd’hui. C’est pour cela que je garde toujours une bouteille près de moi. Le plus souvent c’est parce que je n’ai pas bu assez d’eau dans la matinée ou la journée. Je réagis en buvant un verre d’eau au lieu de prendre un snack. La plupart du temps cela suffit à régler le problème sinon c’est qu’il est temps pour moi d’aller manger.

Savez-vous que l’eau a un bon goût? Si vous n’arrivez pas à boire de l’eau vous pouvez prendre des infusions de fruits et d’herbes car c’est un bon moyen de boire avec plaisir.

Nous mangeons de façon émotionnelle pour différentes raisons mais lorsque vous avez ce besoin pourquoi ne pas essayer de faire quelque chose au lieu de vous jeter sur un gâteau, un bonbon. Levez-vous et marchez, lisez un livre, jardinez…voilà de bons moyens de combattre nos envies. Un style de vie sain est la combinaison de connaissance de la nutrition et de la volonté de gérer ses habitudes alimentaires.

Mes conseils pour bien manger

Il est préférable de manger sans être distrait par la télévision, le travail (on ne mange pas à son poste). Cela vous permettra de profiter pleinement de votre nourriture mais aussi de bien digérer.

Je vous suggère quelques moyens pour vous permettre de manger en toute tranquilité:

  • Prier avant de manger pour exprimer votre gratitude pour la nourriture et pour celui qui l’a préparé même si c’est vous. En faisant cela vous activer le système parasympathique qui vous permet de vous détendre
  • Choisissez vous-même votre heure de repas quand cela est possible mais ne vous précipitez pas. Si vous travaillez, mangez tranquillement pendant votre pause.
  • Prenez le temps de bien mastiquer pour faciliter votre digestion. Il est conseillé de mastiquer la bouchée 20 fois avant de l’avaler. Plus facile à dire qu’à faire.
  • Faites l’effort de manger jusqu’à satiété sans avoir le ventre qui craque
  • Essayez de manger dans un espace calme et tranquille
  • Ne mangez pas quand vous êtes anxieux, agacés, énervés car cela empêche la digestion

Si vous ne contrôlez pas votre appétit vous ne pourrez pas contrôler vos émotions. Vous pouvez connaitre toutes les vertus des aliments et comment manger sainement mais la principale chose à savoir est comment gérer ses émotions. Nous devons faire des choix afin de gérer nos émotions pour rester en santé.

Comment la nourriture « émotionnelle » nous affecte t-elle?

Mentalement

La raison pour laquelle vous ne pouvez pas arrêter de manger lors des moments de stress ou en fonction de vos émotions, c’est que la dopamine est libéré lorsque vous mangez. Cela a un effet addictif et vous en voulez encore plus car cela vous permet de vous sentir bien.

Cependant nous savons que manger ne résout pas les problèmes. Il faut aller à la racine du problème qui a provoqué ce stress dans notre vie. Manger peut temporairement nous faire oublier mais cela ne résout rien, il nous faut chercher des solutions.

Physiquement

Nous le savons tous que manger par envie, snack, sucre, fast-food, fait du bien sur l’instant mais physiquement cela n’apporte aucun bien. Généralement, la nourriture émotionnelle augmente le risque de maladies cardiovasculaires, la prise de poids, la fatigue chronique. Cela agit aussi sur nos émotions car elle s’accompagne d’émotions négatives, dépression, anxiété, faible estime de soi.

Je vous laisse découvrir cette vidéo très intéressante qui nous montre les effets de l’alimentation sur la gestion du stress.

Dites adieu à la fringale?

Si vous avez subitement envie de manger, privilégiez les encas sains. Des encas qui contiennent des vitamines, minéraux, fibres, magnésium et oméga 3 vous aideront à améliorer votre humeur et sont également bon pour votre santé.

Magnésium: Quinoa, Epinards, Noix, amandes, avocat, céréales complètes, haricots noirs

Vitamines B6: bananes, melon, patate douce, graines de tournesols, beurre de noix, pistache, figues, levure maltée

Oméga 3: graine de chia, graine de lin, graines de chanvre, noisette, haricots rouge

Smoothie: une bonne boisson le matin comme dans notre article sur Comment prévenir l’obésite aide à réduire nos fringales.

Toutefois, il faut d’abord analyser ce qui cause ce stress chez vous et essayer de le résoudre au plus vite afin d’avoir une vie pleine et heureuse.

Bon courage

Publié le Laisser un commentaire

Comment améliorer sa santé grâce à l’alimentation?

Nous voulons tous être en bonne santé pourtant nous qui vivons dans un pays industrialisé et moderne nous sommes plus touchés par la maladie. Nous pouvons avoir accès à plus de produits et plus d’information et pourtant nous sommes malades et épuisés.

Selon les scientifiques, 70% de toutes les maladies, y compris le tiers de tous types de cancer sont liées à l’alimentation. Pour améliorer la santé et la conserver afin de profiter de notre famille et nos amis, nous devons agir dans l’assiette.

Vous me direz certainement qu’avec la pollution et tous les problèmes environnementaux qu’il est déjà trop tard pour agir.

Pourtant nous voulons tous vivre le plus longtemps possible, personne ne veut prendre sa retraite et resté couché sur un lit d’hôpital quoique maintenant il ne nous garde plus très longtemps. On nous renvoie vite à la maison.

La santé, comme la fortune, retire ses faveurs à celui qui en abuse

Claude-Henri de ROUVROY

Le professeur JOYEUX disait que pour éliminer les pesticides, il faut transpirer donc faire du sport régulièrement permettrait de luter contre les poisons. Je trouve que cela à du sens.

Je décide d’agir

La nouvelle année est la période des nouvelles résolutions qui ne sont pratiquement jamais tenu pourtant nous pouvons par des gestes simples changer nos habitudes alimentaires progressivement.

1. Je privilégie les fruits, légumes et les céréales complètes

Ces aliments contiennent des vitamines, des minéraux, des antioxydants, des fibres et d’autres nutriments indispensable à la santé et procurent peu de calories. Ils sont pauvres en gras, n’ont pas de sucre sur-ajoutés. Lorsque vous faites vos achats, évitez au maximum les produits conditionnés ou en conserve. Favorisez les aliments dans leur état naturel, frais et non raffinés.

2. Je réduis la consommation de sodium

Le sodium est un nutriment essentiel à l’organisme mais en quantités relativement réduites. Plus on consomme de sodium, plus haute est la tension artérielle ainsi que le risque de maladies cardio-vasculaires. Pour réduire la consommation de sodium: je consomme des aliments frais et moins d’aliments traités qui ont une forte concentration de sodium et je mange davantage à la maison ou je commande les plats LMEA.

3. Je réduis ma consommation de gras saturés

Les gras se trouvent tant dans les aliments d’origine végétale que dans les aliments d’origine animale; ils apportent des calories, des acides gras essentiels, aident l’organisme à absorber les vitamines liposolubles (A,D,E,K).

Mais les gras saturés trouvés principalement dans les produits d’origine animale sont directement liés aux maladies cardiovasculaires, à un taux élevé de cholestérol dans le sang, à l’obésité et à d’autres affections. Nous devons veiller à ce que moins de 10% de notre consommation quotidienne de calories provienne de gras saturés en remplaçant ces derniers par des acides gras mono-insaturés et polyi-nsaturés d’origine végétale (huile, avocat, graines et noix)

4. Je réduis ma consommation de sucre

Le sucre existe déjà sous forme naturelle dans les fruits et les produits lactés, mais actuellement beaucoup de produits alimentaires sont remplis de sucres surajoutés. Ces sucres n’apportent à l’organisme aucun nutriment essentiel, ni fibre.

5. Je bois beaucoup d’eau

Tous les processus vitaux se développent en milieu aqueux et l’eau aide à éliminer des toxines et à ramollir les selles, permettant ainsi de prévenir la constipation.

6. Je me mets au sport

Faites des marches en plein nature. Jardinez! Pratiquez régulièrement de l’exercice physique à intensité modérée telle que la marche rapide, le cyclisme, la natation.

7. Je me détends et je m’amuse

Nous savons que les gens heureux vivent plus longtemps que les personnes malheureuses.

Un coeur joyeux est un bon remède mais un esprit abattu dessèche les os

Proverbes

Les effets de la tristesse sont aussi néfastes que l’habitude de fumer. Soyez sociable et restez attaché à la famille! La famille compte!

J’espère que ces principes vous aideront à maintenir votre capital santé. Si vous manquez de temps n’hésitez pas à visiter la boutique LMEA pour ajouter une pause végétale à votre quotidien grâce à nos plats végétariens.

Dites-moi, quel principe arrivez-vous à appliquer ?

Publié le Laisser un commentaire

Ecoute ton corps

Tu as déjà certainement entendu dire qu’il faut écouter son corps pour savoir comment manger par exemple, pour évaluer son état de fatigue ou pas, pour connaitre tes limites.

C’est une phrase très à la mode dans le domaine du bien-être et de la santé.

On entend souvent dire qu’il faut être bien dans son corps et pour cela il faut apprendre à se connaître et apprendre à s’écouter. Il faut faire silence à l’intérieur et vivre.

J’ai toujours essayé de manger le plus sainement possible en adoptant un alimentation végétarienne la plupart du temps et je crois que j’ai toujours essayé de suivre les conseils des diététiciens, nutritionnistes ou autres gourous de la nutrition pourtant j’étais loin du compte. Je ne pouvais pas vraiment confirmer cette phrase « un esprit sain dans un corps sain ».

Mais est-ce vraiment possible, est-ce que je peux savoir ce que je veux et comment savoir si mon corps ne me trompe pas.

Je ne suis pas là pour porter un jugement ou remettre en question ce qui existe mais j’aimerais que l’on réfléchisse ensemble à ce que cela implique car comment puis-je écouter mon corps si je ne lui ai jamais donné les bons outils? Comment écouter mon corps si je ne l’aime pas? Que vais-je entendre?

Poses-toi les bonnes questions?

Comment perçois tu ton corps? Es-tu bien dans ta peau? Aimes-tu ce que tu vois dans le miroir?

Comment t’alimentes-tu? Nous savons tous même partiellement si notre alimentation est convenable ou pas, si notre alimentation nous fait du bien. En piochant à droite et à gauche nous pouvons avoir une idée même vague de la façon dont il faut s’alimenter. Quoique cela peut être perturbant. On peut même se perdre dans le labyrinthe de conseils.

Faire le bon choix

Cependant nous avons des habitudes héritées ou acquises qui ne sont pas forcément les bonnes, alors que va me dire mon corps?

Mon corps me parle

Honnêtement, si je prends vraiment le temps d’écouter mon corps voilà ce qu’il va me dire:

Pourquoi est-ce que j’ai d’abord envie de ces aliments là et pas ceux-ci? Pourquoi ai-je l’impression de livrer une bataille pour intégrer les aliments santé dans mon alimentation? Pourquoi n’ai-je pas plus souvent envie de manger ceux-ci:

Vous me direz en regardant ces images, je mange ces aliments et je les aime. C’est vrai il sont bons pourtant nous allons les manger de temps et temps et souvent pour avoir bonne conscience au moment du repas. Pourquoi avons-nous parfois l’impression de devoir nous battre contre nos désirs pour intégrer des aliments sains.

Comment changer?

Je crois que notre environnement familial, économique a une grande influence sur nous et que parfois il est difficile de changer. C’est pour cela qu’il nous faut faire un virage, une action qui va apporter une réelle modification dans notre esprit et notre corps.

A mon avis, il nous faut faire, je dirai une vidange, c’est-à-dire enlever ce qui est ancien et apporter du nouveau. Lorsque tu fais la révision de ta voiture, le mécanicien fait une vidange, enfin je l’espère, avant d’ajouter de l’huile et il ne se contente pas de colmater les filtres, il les remplace et ainsi tu récupères une voiture en meilleur état de fonctionnement.

C’est la même chose pour nous. Si je veux vraiment prendre de nouvelles habitudes, il me faut me débarrasser du passé, enlever les couches de matériaux anciens et en apporter des nouveaux. Il faut que les murs porteurs soient solides et en place sinon il me semble qu’il est très difficile de reconstruire sur de l’ancien. Mais je ne pourrai rien faire si les murs porteurs sont déjà abimés.

Concrètement, qu’est-ce que je peux faire?

Comme je l’ai dit au tout début de cet article malgré tous mes efforts, mon corps ne me parlait pas le bon langage. J’ai réellement constaté du changement dans ma vie à partir du moment où j’ai fait une cure de détoxication. Je n’étais pas emballé au départ mais quand j’ai vu la perte de poids significative et l’amélioration de mon état physique et mental, je peux t’assurer que je n’ai pas envie de retourner en arrière et je peux dire que tout changement vient de l’intérieur. Si je ne commence pas à prendre soin de ma santé interne, il n’y aura aucun changement sur mon corps.

A partir de cette « révolution », j’ai commencé à vraiment sentir une diminution de mon attirance pour le sucre. En effet, je n’avais plus besoin d’acheter des barres chocolatées à chaque contrariété, je peux aujourd’hui passer dans un rayon de confiserie sans sentir cet « appel du sucre ».Pour que mon corps me parle de vitalité il faut que je lui donne de nouveaux matériaux et que je reconstruise pour commencer un nouveau départ.

J’ai encore du travail mais j’aborde l’alimentation différemment et avec beaucoup plus de sérénité.

Ce qu’il faut retenir c’est que pour être bien dans mon corps il me faut intégrer de nouveaux matériaux. Il me faut renforcer cette magnifique machine. Si je ne renforce pas, je ne garderai pas très longtemps mes nouvelles résolutions.

Dis moi, quel est le langage de ton corps?

Tu as la parole!

Publié le Laisser un commentaire

Restons calme

Tout va vite, nous devons prendre des décisions de plus en plus tôt et ne pas nous tromper. Nous sommes continuellement sous pression. Les années passent de plus en plus vite.

A toi de décider

Afin d’atteindre nos objectifs, nous sommes souvent en guerre. Nous sommes continuellement entrain de nous battre et pourtant nous vivons pour la plupart dans des pays en paix.

Nous sommes continuellement sollicités par la société de consommation. Une année est passé et pour rester dans le « coup » nous avons dépensé car nous ne voulons pas montrer que nous sommes plus faible que les autres. Il nous faut le portable dernier cri, la dernière voiture et nous voulons suivre la mode.

Pour répondre à tous ces besoins, nous sommes dans une course perpétuelle et dans un combat sans fin.

Qui sera le gagnant dans cette histoire? Malheureusement je crois qu’à ce rythme nous ne pourrons pas finir l’année sans laisser quelques plumes.

Que pouvons-nous faire?

C’est dans le calme et la confiance que sera votre force !

La Bible

Cette citation semble utopique,n’est-ce pas? Pourtant en faisant une rétrospective de nos vie, nous réalisons que nos plus grandes batailles nous les avons remportées en acceptant la situation et en faisant un pas à la fois.

Je ne peux pas changer ma famille, ma situation sociale et financière mais je peux agir sur mon environnement afin d’améliorer mon quotidien.

Alors qu’est-ce qui m’empêche de vivre? Je me construis des châteaux en Espagne et je me nourris de films et d’histoire qui me font croire que ce que je vois à la télévision est la vraie vie. Alors je cogite et je m’agite car je n’arrive pas à atteindre cette vision.

Un cœur calme est la vie du corps, mais l’envie est la carie des os

Proverbes

Pourtant nous avons déjà eu de belles victoires mais cela n’étant pas suffisant nous nous épuisons à la tâche pour avoir la vie des autres. Cette citation nous montre bien que l’envie, la jalousie provoque la dans nos os.

Comment avoir un cœur calme?

Je ne pense pas que l’auteur nous parle de l’organe qui nous permet de vivre. Il est question ici de notre esprit. Si nous avons des pensées positives et nous cultivons la confiance notre corps se porte bien. Comment certaines personnes arrivent à vivre après une tragédie?
C’est ce calme qui permet à des gens comme Nick VUJIVIC de vivre en étant complètement différent des autres et d’encourager ceux qui sont dits « normaux ».

Tout se passe dans ma tête.

Restons calmes et croyons que le Meilleur est encore à venir même dans ce monde troublé. Je ne peux pas changer mon passé et je ne sais pas ce qui arrivera demain mais je peux vivre le présent avec ceux qui comptent pour moi.

Restez calme et regardez votre vie prendre un nouveau sens.

Publié le Laisser un commentaire

Que ton aliment soit ton médicament

Que ton aliment soit ton médicament!

Cette fameuse phrase d’Hippocrate est largement diffusée et admise par le grand public.

En effet de plus en plus de voix s’élèvent pour nous démontrer que notre alimentation est un moteur important de notre capital santé.

Ah oui,tu crois?

Tous les industriels de l’agro-alimentaire nous bombarde avec des produits lights, sans sel, sans sucre ajouté, sans gluten pour nous rassurer. Tous ces produits « sans » le sont-il vraiment?

Nous devons changer nos habitudes alimentaires pour avoir une meilleure santé, pour perdre du poids, retrouver notre joie de vivre. Il semble que notre alimentation influence notre esprit. Il y a donc un lien entre notre esprit et notre corps.

Pourquoi pas? Mais nous dire qu’un aliment est un médicament,c’est un peu fort, non? Qui en sortant chez le médecin saute de joie en remettant fièrement à son pharmacien son ordonnance? On a plutôt peur des effets de ces médicaments « booster » et parfois il vaut mieux éviter de lire la notice. Résignés nous finissons par accepter notre triste sort.

Je n’en peux plus, vivement la fin de l’année!

Nous sommes dans la période, où tout le monde se sent un peu fatigué, grippé en soupirant après les congés pour certains et les fêtes pour d’autres.

Qui peut fièrement dire qu’il n’a jamais fait aucun excès pendant les fêtes? Qu’il est resté fidèle à son hygiène alimentaire. Je crois que nous ne sommes pas très nombreux.

Dites-moi,comment vous sentez-vous après ces périodes de festivité? Le constat est que la plupart des cabinets médicaux sont remplis n’est-ce pas? On constate une augmentation des arrêts maladie dans certains secteurs d’activité (grande distribution). Nous sommes plutôt ballonnés, fatigués (le problème n’est toujours pas réglé),et en sursis jusqu’à la prochaine paye (plus rien dans le portefeuille). Je dis toujours que le mois de Janvier est le plus long de l’année.

On recommence l’année avec le même constat et pourtant nous gardons nos mêmes vieilles habitudes.

Nouvelles résolutions

STOP! Il est temps de changer. Finalement, Hippocrate a peut-être raison, ce que je mets dans mon assiette a vraiment une influence sur mon état d’esprit, mes résolutions.

Bon, d’accord, j’admets que l’aliment participe à la construction de ma santé mais il me faut quand même avoir du plaisir et de la joie quand je mange. Je ne vais quand même pas manger que du vert pour le restant de ma vie.

Je dis non. Il faut tout de même y mettre la forme?

L’alimentation est plus qu’un médicament c’est un moment de joie, de plaisir olfactif, gustatif et surtout visuel. Je mange d’abord par la vue et je fais les bons choix pour ma santé et pour ma famille. Je ne dois pas manger par dépit car cela n’aura aucun résultat pour moi.

Mon alimentation est un médicament s’il est beau, bon et que j’éprouve du plaisir. Cette joie retrouvée, à déguster ces aliments bon pour ma santé, me permettra d’être en bonne santé.

Bon appétit! 

Santé vous bien!